bijoux latresne gilles bouchard

L'Artisan Joaillier

Créateur de bijoux

  • Gilles BouchardCréateur d'éternité
  • Gilles BouchardCréateur de rêve
  • Gilles BouchardCréateur pour homme
  • Gilles BouchardCréateur pour événement
  • Gilles BouchardCréateur pour femme

|  Votre bijou |

Uniquement pour vous

Je crée le bijou qui vous ressemble

Je suis à votre écoute pour créer le bijou qui vous ressemble, le bijou dont vous avez rêvé. Je suis particulièrement attentif à vos souhaits, vos goûts et prédérences. J'ai également pour principe de respecter une certaine méthodologie concernant les étapes de la conception afin que l'oeuvre réalisée corresponde parfaitement à vos attentes tant en terme d'esthétisme que de confort et de budget.

Gilles BOUCHARD

 

Les étapes pour la création de votre bijou

 

VOTRE PROJET

Tout commence par une rencontre dans notre « atelier boutique » où nous passons en revue les éléments qui caractérisent votre idée de bijou. Votre description, vos dessins ou photos, vos goûts, vos exigences, vos évocations sont pour moi autant d’informations nécessaires pour m’imprégner de votre personnalité.
C’est au cours de cet entretien que la confiance mutuelle peut s'installer et que votre rêve de bijou commence à se transformer en projet concret.
Pour me permettre d’estimer le coût de la création, nous déterminons les particularités de votre bijou, ses dimensions, le type de métal souhaité, les pierres envisagées.

 

 

 

LA REPRESENTATION

Un visuel sous forme d'un dessin est ébauché afin de formaliser le projet. Il est accompagné de l'ensemble des caractéristiques du bijou.
Pour certains projets, il sera nécessaire de réaliser plusieurs dessins qui serviront de base à la conception du bijou.

Afin que vous puissiez mieux vérifier la concordance du projet avec votre souhait initial, nous réalisons un dessin en 3 dimensions grâce à des logiciels dernière génération. Cette technique nous permet de vous montrer une photo de votre futur bijou qui, grâce à son réalisme, donne une idée très précise du résultat à obtenir. Un plan technique accompagne le document.

 

 

 

 

LE MOULAGE

La première phase consiste à sculpter le bijou dans une cire. Il va servir a préparer une fonte à cire perdue.

Le modèle en cire est ensuite disposé dans un cylindre métallique puis enrobé d’un revêtement de plâtre spécial.
Le bloc est mis dans un four à très haute température. Cette opération permet l’élimination de la cire qui fond et se liquéfie (dou le nom de cire perdue). A ce niveau, la température se rapproche de la température de coulée de l’alliage.

Une empreinte négative en plâtre du futur bijou est alors obtenue. Le plâtre est donc désormais libéré de toute cire. Le moule est prêt pour la fabrication de votre bijou.

 

 

 

L'ALLIAGE

Les bijoux en or ont en France obligatoirement une teneur en or minimum de 750 pour 1000 . Les bijoux dits en or sont donc en général composés d'un alliage d'or à 750 pour mille et d'autres métaux à 250 pour mille. L'alliage permet donc en mélangeant l'or avec une faible quantité d'autres métaux d'obtenir un bijou solide et durable dans le temps.
L'alliage permet aussi, en jouant sur les métaux utilisés, d'obtenir différentes couleurs et tonalités de l'or. Ainsi , En jouant sur les 250 pour mille de métaux divers on obtient de l'or rose , gris ou encore blanc.
On détermine la quantité d’or et d’autres métaux qui composeront l’alliage pour réaliser votre bijou. L’or pur étant de 24 carats, cela signifie que sur 24g d’alliage vous aurez 18g d’or pur. Si vous souhaitez de l’or jaune standard, l'alliage est constitué de 75% d’or pur, de 12,5% d’argent et de 12,5% de cuivre. Un compromis couleur et propriété mécanique est ainsi obtenu.
Pour l'alliage de l’argent on utilise le titre de 925/1000 soit 92,5% d’argent fin et 7,5% de cuivre afin d’obtenir d'excellentes propriétés.

 

 

LA COULEE

L’alliage d’or ou d’argent est ensuite chauffé à près de 1000°C dans un creuset pour être ensuite injecté dans le moule.

La coulée se fait en versant le contenu du creuset dans le moule en évitant toute turbulence.

L'injection dans le moule en plâtre peut s'effectuer soit par le procédé de centrifugeuse ou par celui d'aspiration.

Après refroidissement le plâtre est dissout afin de récupérer le bijou « brut de coulée ».

 

 

 

LA FINITION

La fonte en métal récupérée, je vais ensuite retravailler le bijou manuellement pour lui donner son aspect définitif. Cette action est la "reprise de fonte". Si le bijou est composé de couleurs différentes, je vais assembler les différentes parties.

Ces finitions consistent notamment à réliser des opérations de sciage, d'émerisage et de polissage. Le polissage est une intervention sur les surfaces du bijou qui lui donne son apprêt final. Il peut s'agir de traitements chimiques, mécaniques d'abrasion, de traitements décoratifs par sablage, laquage, émaillage ou de traitements de protection tels que dorure, argenture et oxydation.

Il existe de nombreuses finitions à appliquer sur le bijou: un martelage ou un brossé pour un effet de matière, un émaillage, des gravures externes ou internes pour une personnalisation du bijou.

 

 

LE POINCONNAGE

Afin d'éviter toute casse lors du choc du poinçonnage, le bijou fait l'objet de l'apposition de poinçons avant le serissage. Cette opération est effectuée par un service de douanes agréé ou en notre atelier. A ce titre celui-ci est soumis à une réglementation stricte permettant de garantir les métaux précieux et leur provenance. Chaque ouvrage en or, argent ou platine doit être marqué de 2 poinçons : celui de notre atelier et celui du titre de l'ouvrage (poinçon de garantie).

Frappé d'un poinçon d'état comme la tête d'aigle pour les bijoux en or mais aussi d'un poinçon de maître ou poinçon du fabricant, signature de l'artisan, le bijou portera pour toujours la marque de son état précieux. En France et en Suisse mais nulle part ailleurs au monde les métaux précieux ont la spécificité unique d'être garantis par l' Etat. A ce titre, l' Etat français dispose d'une division des douanes entièrement dédiée au contrôle des métaux précieux. Cette garantie qui existe depuis 1260 couvre les bijoux en alliages d' or, argent et platine.

 

 

LE SERTISSAGE

Pour parer les bijoux de somptueuses pierres fines ou précieuses notre atelier intervient en tant qu'artisan sertisseur.
Ce travail consiste à intégrer les pierres dans les emplacements prévus à cet effet lors de la formalisation de votre projet de bijou.

Selon le style du bijou, nous opterons pour un serti clos, un serti griffe, un massé ou un pavage pour optenir un effet de masse. Des techniques différentes s'adaptent à chaque pierre, chaque bijou pour un rendu toujours optimisé.

Le serti griffes est la technique que nous utilisons le plus pour sertir des pierres gemmes. La pierre est logée entre trois à six griffes séparées l’une de l’autre par la même distance, formant ainsi un berceau. Les extrémités des griffes sont recourbées, maintenant ainsi en place de façon sûre.

 

 

 

LA PRESENTATION

Vous allez bientôt découvrir le bijou de vos rêves !

Nous effectuons un dernier polissage complété parfois par un rhodiage blanc pour les bijoux en or blanc.
Votre joyau sera placé, après nettoyage final, dans son écrin afin d'en assurer la protection.

L'instant magique est ensuite arrivé pour vous mais également pour moi. Pouvoir vous présenter votre bijou et le mettre en situation sur vous est le moment qui m'apporte le plus de plaisir.
Nous compléterons ensemble cette présentation par quelques réglages éventuels selon le type de bijou et quelques conseils pour en assurer sa protection et son entretien.

 

Le Créateur d'Eclat

 Infos +     Partager